Nouvelle-Orléans
  • Éditeur québécois

La Nouvelle-Orléans, 1842. Là où se retrouve à la fois esclavage, vaudou et psychose meurtrière.
Avec ses copains, Napoléon est musicien dans les casinos… où il tabasse les clients à la sortie. Du moins, c’est la vie de l’adolescent jusqu’au jour où il croise Marinette Amande, jolie prostituée, chasseuse de primes à ses heures, experte du poignard si nécessaire… et grande prêtresse vaudou malgré elle.
Leur destin les mettra en présence de la richissime veuve Duromarin, éminente personnalité louisianaise, hôtesse des plus grandes réceptions et du gratin de la ville… mais aussi la plus secrète, la plus sournoise et la plus terrible psychopathe de l’histoire des jeunes États-Unis d’Amérique.