Unorthodox : L'autobiographie à l'origine de la série Netflix

Livre numérique

Unorthodox : L'autobiographie à l'origine de la série Netflix

Découvrez  Unorthodox, le récit autobiographique de Deborah Feldman, jeune femme juive qui a fui son milieu religieux et qui a inspiré la série NETFLIX du même nom.Dès qu’elle a senti ce petit être au creux de ses bras, si fragile, Deborah Feldman a su ce qu’elle devait faire. A peine âgée de 19 ans, elle a toujours vécu au sein de la communauté hassidique Satmar. Elle a toujours suivi les principes implacables qui régissent les moindres détails de sa vie  : ce qu’elle peut porter, à qui elle peut parler... Tous les principes sauf celui de ne pas lire de littérature. Les moments de lecture volés de son enfance, passés à découvrir les êtres de papier indépendants et fiers de Jane Austen et Louisa May Alcott, lui ont donné envie de découvrir une autre vie, au milieu des gratte-ciel de Manhattan.Elle sait qu'il est temps d’échapper à son mariage dysfonctionnel avec un homme qu’elle connait à peine, d’abandonner ses responsabilités de bonne fille Satmar et de laisser cours à ses désirs. Indépendamment des obstacles, il est temps, pour elle et son fils, de trouver le chemin du bonheur et de la liberté.  Remarquable et fascinante, cette « histoire sensible et mémorable de passage à l’âge adulte » (Pittsburgh Post-Gazette) est une histoire que vous ne serez pas en mesure de poser.  « Complètement addictif,  Unorthodox  raconte une histoire personnelle qui résonne avec tous ceux qui se sont déjà sentis étrangers dans leur propre vie. »— School Library Journal"C’est l’un de ces livres que vous ne pouvez pas poser."—  Joan Rivers, dans  The New York Post« Une immersion sans précédent dans une communauté hassidique que peu de gens extérieurs connaissent. »—  Minneapolis Star-Tribune« Le style factuel [de Feldman] dissimule de nombreuses idées bouleversantes. »— The New York Times  «  Éloquent, juste, avec ce qu'il faut d'émotions ...  Aucun doute, les filles de Brooklyn achètent ce livre, le cachent sous leurs matelas, le lisent une fois les lumières éteintes et contemplent, peut-être pour la première fois, leur propre évasion.  »—  The Huffington Post"Captivant...  extraordinaire.— Marie Claire US